samedi 8 novembre 2008

Elmyna Bouchard Septembre 2008


Elmyna Bouchard
Artiste en résidence * Artist in Residence

English to follow

La gravure, avec ses rythmes particuliers, offre une méthodologie qui oriente ma manière de produire. C'est un travail d'abord intuitif qui s'organise par la suite en plusieurs étapes de construction et de dépouillement. " Le dessin minimal, fragile et instable, devenu récemment le moyen d’expression privilégié de l’artiste, présente à son tour une trace qui a, comme chez l’enfant, le pouvoir de concrétiser toutes les formes et tous les récits imaginables. Quelques traits suffisent à figurer des montagnes, une maison ou une robe; une main ou un pied disent le corps tout entier. Mais de cette gaîté apparente du monde de l’enfance se dégage paradoxalement une certaine angoisse. Le tourniquet n’est plus seulement synonyme de rires et d’amusements: il devient inquiétant quand le tracé fébrile de la ligne s’emballe et se superpose jusqu’à provoquer vertige et nausée." extrait du communiqué accompagnant l'exposition Actualité de l’Estampe au Québec, les lauréats du Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau

Elmyna Bouchard est née au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Formée en arts d'impression au Centre SAGAMIE d’Alma, elle s'établit à Montréal au début des années 1990, où, en parallèle à sa propre démarche de gravure, elle agit de nouveau comme imprimeur. Depuis 1989, son travail artistique a été présenté dans plusieurs expositions solo et de groupe et ses oeuvres ont été aquises par plusieurs collections d’entreprises et institutions dont la collection du Musée national des beaux-art du Québec, Alcan, Loto-Québec, Hydro-Québec,Télé-Québec, Cirque du Soleil, Bibliothèque Nationale du Québec, Banque Nationale, etc. Elmyna Bouchard a déjà reçu plusieurs prix : Lauréate au Concours d’estampes Loto-Québec en 2000; de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières et de la Biennale de l’estampe, du dessin et du papier d’Alma en 2001; de la 8th Great Canadian Printmaking Competition en 2002. En 2003, elle s'est vu décerné le Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau par le Musée national des beaux-arts du Québec.

***********

Engraving, with its particular rhythms, offers a methodology that focuses my production process. My work starts with intuition, and then is organized through a number of steps of construction and refinement. "Minimal, fragile, unstable drawing, which has recently become the artist’s privileged means of expression, presents in its turn a trace that has, as in a child’s drawing, the power to concretize all forms and all stories imaginable. A few lines suffice to portray mountains, a house, or a dress; a hand or foot speaks for the entire body. But from this apparent gaiety of the world of childhood emerges a paradoxical sense of anxiety. The merry-go-round is no longer synonymous only with laughter and fun; it becomes disturbing when the febrile tracings of the line become tangled and overlapping enough to invoke vertigo and nausea." Excerpt of the news release for the exhibition Actualité de l’Estampe au Québec, featuring winners of the Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau

Elmyna Bouchard was born in Saguenay-Lac-Saint-Jean. After training as a printmaker at the Sagamie studio in Alma, she moved to Montreal in the early 1990s; there, at the same time as she developed her printmaking, she worked as a printer. Since 1989, her work has been presented in a number of solo and group exhibitions, and her works have been acquired by a number of corporate and public collections, including those of the Musée nationale des beaux-art du Québec, Alcan, Loto-Québec, Hydro-Québec, Télé-Québec, Cirque du Soleil, Bibliothèque Nationale du Québec, and Banque Nationale. Bouchard has received a number of awards, notably from the Concours d'estampes Loto-Québec (2000); the Biennale internationale d'estampe contemporaine de Trois-Rivières and the Biennale de l'estampe, du dessin et du papier d'Alma (2001); and the 8th Great Canadian Printmaking Competition (2002). In 2003, she was awarded the Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau by the Musée national des beaux-arts du Québec.

Aucun commentaire: