mardi 26 novembre 2013

Dominique Rey

Dominique Rey Winnipeg
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

Dominique Rey s’immerge entièrement dans le milieu qui constitue son matériau. C’est ainsi qu’elle a vécu en compagnie de danseurs exotiques en Caroline du Sud lors de la réalisation de sa série Selling Venus/Vénus au miroir et s’est rendu au Brésil, en Argentine et en France dans le cadre de la création de son œuvre Les Filles de la Croix, un projet d’une durée de sept ans portant sur une communauté de sœurs en voie de disparition. Dans ses plus récentes œuvres Erlking et Strangers to Ourselves, la fascination pour la représentation de l'autre, pour la figure marginale, nous plonge au cœur de l’univers de l’artiste et nous invite à explorer l’inconscient de l’intérieur.

Artiste multidisciplinaire, Dominique Rey exerce sa pratique dans le domaine de la photographie, la vidéo, la peinture, la performance et l’installation. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs lieux d’exposition au Canada et aux États-Unis, en Allemagne et en Slovaquie. Elle a exposé en solo dans différentes galeries, notamment chez Southern Alberta Art Gallery TPW, Truck Gallery, Plug In ICA, Galerie Clark, ainsi qu’à la Maison des artistes. Elle a obtenu plusieurs prix et bourses décernées par le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des Arts du Manitoba, le Conseil des Arts de Winnipeg, de même que par les Fondations Elizabeth Greenshields et Ricard. Ses œuvres ont fait l’objet d’articles dans plusieurs publications : mentionnons le Globe & Mail, Border Crossings, Frieze, Canadian Art et The Winnipeg Free Press. Elle a obtenu une maîtrise en beaux-arts en photographie du College Bard de New York, ainsi qu'une maîtrise en nouveaux médias au Transart Institute de Berlin. En 2010, Dominique Rey fut nommée ambassadrice des arts visuels de la ville de Winnipeg dans le cadre du Programme des Capitales culturelles du Canada.

***************

Dominique Rey Winnipeg
Artist in Residence

Dominique Rey immerses herself in the world she is using as material, whether that means living with exotic dancers in South Carolina for her series Selling Venus/Vénus au miroir, or working on Les Filles de la Croix, a seven year project on a disappearing order of nuns that has taken her to Brazil, Argentina, and France. Her fascination with the representation of the other, the marginal figure, plunges inward in her newest works Erlking and Strangers to Ourselves to explore the unconscious other within.

Dominique Rey is a multidisciplinary artist working in photography, video, painting, performance, and installation. Her work has been exhibited across Canada and in the United States, Germany, and Slovakia. Her solo exhibitions include the Southern Alberta Art Gallery, Plug In ICA, Clark Gallery, Michael Gibson Gallery, Alternator Gallery, Gallery TPW, Truck Gallery, Gallery One One One, Gallery 1C03, and La Maison des artistes. A selection of awards and grants include the Canada Council for the Arts, the Manitoba Arts Council, the Winnipeg Arts Council, the Elizabeth Greenshields Foundation, and La Fondation Ricard. Her work has been reviewed in the Globe & Mail, Border Crossings, Frieze, Canadian Art, and the Winnipeg Free Press, among others. She holds an MFA in Photography from Bard College in New York and an MFA in New Media from the Transart Institute, Berlin. Dominique Rey was named Winnipeg’s Visual Arts Ambassador for the 2010 Cultural Capital of Canada.

mardi 19 novembre 2013

Pascal Dufaux

Pascal Dufaux
Substances visuelles /  Visuals substances
(English follows)

Lancement du livre éditée par SAGAMIE édition d'art

LANCEMENT et VERNISSAGE le jeudi 21 novembre 2013 à 17h00
EXPOSITION du 21 novembre 2013 au 28 février 2014

Cette publication est élaborée autour du travail photographique de Pascal Dufaux réalisé avec ses sculptures vidéocinétiques depuis 2005. Cet ouvrage, d’une centaine de pages en couleur, s’articule autour de la trace photographique du corps humain captée à l’aide des machines de vision construites par l’artiste. Le livre est constitué d’une large sélection de portraits hyperpanoptiques tirés du catalogage du projet Autour de vous, réalisés entre 2005 et 2008, ainsi que du plus récent corpus d’images photographiques intitulé Infrarouge avant la nuit, produit lors d’une résidence de création au centre Est-Nord-Est, à Saint-Jean-Port-Joli, Québec, Canada.

La série Autour de vous est élaborée à la manière d’une vaste entreprise personnelle de cartographie de la surface humaine, une façon pour l’artiste de s’avancer vers l’autre tout en gardant la distance d’un explorateur, un peu à la manière d’un satellite cartographique orbitant autour de son sujet. La série Infrarouge avant la nuit est pour sa part une plongée davantage onirique, tournée vers les paysages et les personnes rencontrées par l’artiste parmi lesquelles il a fait atterrir sa sonde d’observation au bord du fleuve Saint-Laurent durant l’été 2012.

***************

Pascal Dufaux, Substances visuelles
Auteur: Alexis Lussier
106 pages, couleur, texte intégral en français et en anglais, 10 X 8 po., reliure allemande
ISBN: 978-2-923612-41-6   2013
Prix/ Price: 30.00$ + Transport au Canada 8.60$  + tps 1.93$ + tvq  0.86$ = Total: 41.39 $

***************

Pascal Dufaux
visual substances
Published by SAGAMIE édition d'art

Book launch and opening Thursday, November 21, 5 p.m.
EXHIBITION November 21, 2013 / February 28, 2014

This exhibition brings together some of the photographic explorations that Pascal Dufaux has carried out since 2005 using his video-kinetic sculptures. In the exhibited works, the imprint and outline of the human body are captured by perception machines constructed by the artist. Visual Substances consists of a wide selection of hyperpanoptic portraits taken from the Autour de Vous (All Around You) project undertaken from 2005 to 2008 and from a more recent series of photographic images, entitled Infra rouge avant la nuit (Infrared Before Nightfall) developed during a creative residency at the Centre Est-Nord-Est in Saint-Jean-Port-Joli. The Autour de vous (All Around You) series was conceived as a wide-ranging personal undertaking to map the human surface, a means for the artist of approaching the Other while maintaining the distance of the explorer, somewhat like a mapping satellite orbiting its object. Infra rouge avant la nuit (Infrared Before Nightfall), on the other hand, is more of a phantasmagorical immersion in the landscapes and people encountered by the artist when he installed his observation probe on the banks of the St. Lawrence River during the summer of 2012.

Pascal Dufaux creates video kinetic sculptures which he uses to produce photographs and media installations. Since 2008, his work has been exhibited in Canada and Europe. He recently participated in the exhibitions Auto/pathographies curated by Tamar Tembeck, shown in Innsbruck (Austria) and Montreal, the 23rd Instants Vidéo in Marseille (France) at the invitation of curator Marc Mercier at the exhibition Paranoia conceived by Charles Carcopino (Créteil, Maubeuge and Lille in France) as well as the Mapping Festival in Geneva (Switzerland) for which he was selected by curator Ana Ascencio. In the spring of 2012, he presented the installation Fontaine in the first edition of Montreal’s International Digital Arts Biennial (BIAN) organized by the artistic director of Elektra, Alain Thibault. In the fall of 2012, Pascal Dufaux exhibited his latest creation, Video Kinetic Sculpture # 4 at LAB30 in Augsburg, Germany. In fall 2013, is work was part of Drone, the automated image curated by Paul Wombel for le Mois de la Photo à Montréal. The artist is currently represented by Galerie Christian Lambert in Montreal.

jeudi 14 novembre 2013

Pascal Dufaux

Pascal Dufaux
Substances visuelles
(English follows)

EXPOSITION du 21 novembre 2013 au 28 février 2014

VERNISSAGE le jeudi 21 novembre 2013 à 17h00

Cette exposition rassemble certaine des explorations photographiques de Pascal Dufaux réalisé à l’aide de ses sculptures vidéo cinétique depuis 2005. Le corpus exposé s’articule autour de la trace photographique du corps humain capté à l’aide des machines de vision construite par l’artiste. Substances Visuelles est constitué d’une large sélection de portraits hyper-panoptiques tirée du catalogage du projet Autour de vous, réalisé entre 2005 et 2008, ainsi que du plus récent corpus d’images photographiques intitulé Infra rouge avant la nuit réalisé lors d’une résidence de création au centre Est-Nord-Est, à Saint-Jean-Port-Joli, Québec, Canada. La série Autour de vous est élaborée à la manière d’une vaste entreprise personnelle de cartographie de la surface humaine, une façon pour l’artiste de s’avancer vers l’autre tout en gardant la distance d’un explorateur, un peu à la manière d’un satellite cartographique orbitant autour de son sujet. La série Infra rouge avant la nuit est pour sa part une plongée davantage onirique tournée vers les paysages et les personnes rencontrées par l’artiste et parmi lesquelles il a fait atterrir sa sonde d’observation au bord du fleuve Saint-Laurent durant l’été 2012.

Pascal Dufaux crée des sculptures vidéocinétiques avec lesquelles il produit des photographies et des installations médiatiques. Depuis 2008, son travail a été présenté au Canada et en Europe. Il a récemment participé à l’exposition Auto/pathographies de la commissaire Tamar Tembeck, montrée à Innsbruck (Autriche) et à Montréal, de même qu’aux 23es Instants Vidéo de Marseille (France) à l’invitation du commissaire Marc Mercier, à l’exposition Paranoïa conçue par Charles Carcopino (Créteil, Maubeuge et Lille en France) et au Mapping Festival de Genève (Suisse) placé sous le commissariat d’Ana Ascencio. Au printemps 2012, il présentait l’installation Fontaine dans le cadre de la 1re édition de la Biennale internationale d’art numérique (BIAN) organisée à Montréal par le directeur artistique d’Elektra, Alain Thibault. À l’automne 2013, Pascal Dufaux exposait sa plus récente création, la Sculpture vidéocinétique #4, au LAB30 à Augsbourg en Allemagne. À l’automne 2013, son travail a été présenté au Mois de la Photo à Montréal dans le cadre de l’exposition Drone, l’image automatique sous le commissariat de Paul Wombel. L’artiste est aujourd’hui représenté par la Galerie Christian Lambert à Montréal.

***************

Pascal Dufaux
Substances visuelles

EXHIBITION November 21, 2013 / February 28, 2014

Opening Thursday, November 21, 5 p.m

This exhibition brings together some of the photographic explorations that Pascal Dufaux has carried out since 2005 using his video-kinetic sculptures. In the exhibited works, the imprint and outline of the human body are captured by perception machines constructed by the artist. Visual Substances consists of a wide selection of hyperpanoptic portraits taken from the Autour de Vous (All Around You) project undertaken from 2005 to 2008 and from a more recent series of photographic images, entitled Infra rouge avant la nuit (Infrared Before Nightfall) developed during a creative residency at the Centre Est-Nord-Est in Saint-Jean-Port-Joli. The Autour de vous (All Around You) series was conceived as a wide-ranging personal undertaking to map the human surface, a means for the artist of approaching the Other while maintaining the distance of the explorer, somewhat like a mapping satellite orbiting its object. Infra rouge avant la nuit (Infrared Before Nightfall), on the other hand, is more of a phantasmagorical immersion in the landscapes and people encountered by the artist when he installed his observation probe on the banks of the St. Lawrence River during the summer of 2012.

Pascal Dufaux creates video kinetic sculptures which he uses to produce photographs and media installations. Since 2008, his work has been exhibited in Canada and Europe. He recently participated in the exhibitions Auto/pathographies curated by Tamar Tembeck, shown in Innsbruck (Austria) and Montreal, the 23rd Instants Vidéo in Marseille (France) at the invitation of curator Marc Mercier at the exhibition Paranoia conceived by Charles Carcopino (Créteil, Maubeuge and Lille in France) as well as the Mapping Festival in Geneva (Switzerland) for which he was selected by curator Ana Ascencio. In the spring of 2012, he presented the installation Fontaine in the first edition of Montreal’s International Digital Arts Biennial (BIAN) organized by the artistic director of Elektra, Alain Thibault. In the fall of 2012, Pascal Dufaux exhibited his latest creation, Video Kinetic Sculpture # 4 at LAB30 in Augsburg, Germany. In fall 2013, is work was part of Drone, the automated image curated by Paul Wombel for le Mois de la Photo à Montréal. The artist is currently represented by Galerie Christian Lambert in Montreal.

lundi 4 novembre 2013

Stéphanie Béliveau

Glaneuse no.3, impression jet d’encre sur papier chiffon, 24 x 28 cm, 2013

Stéphanie Béliveau
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

Mon projet de résidence au Centre SAGAMIE s’insère dans un plus vaste projet qui vise à me réapproprier un lieu géographique, géologique et mythique de mon enfance. Le projet, Métadonnées d’un paysage, amorcé il y a trois ans, s’est imposé à moi comme une nécessité, un besoin vital de retrouver l’impulsion authentique de mes premiers gestes d’art. Le projet se compose de plusieurs sous-projets, ce qui me permet d’aborder simultanément différents niveaux de réalités, à travers différentes disciplines. Il s’agit, par exemple, de noter, dessiner, documenter, arpenter, cartographier le plus justement possible, tous les éléments qui composent ce paysage. Ensuite, sur les rivages du fleuve, chercher, creuser, ramasser, glaner, accumuler de petits morceaux du réel : roches, sédiments, bouteilles de plastique, fossiles calcaires, morceaux de faïence ou fleurs de plastiques. Je collectionne ces "artefacts" du réel, preuves tangibles du passage du temps, des saisons, de la matière qui se transforme sans cesse, et, certaines réalités disparues à jamais.

Lors de ma résidence au Centre SAGAMIE, je vais travailler à partir de certaines images issues de ce projet. Je veux expérimenter et réaliser des impressions numériques de grands formats, sur des médiums textiles. Par la suite, j’utiliserai ces morceaux de tissu pour réaliser des installations in situ, éphémères, sur les battures du fleuve, et aussi, dans la forêt l’hiver. Ces installations seront elles-mêmes documentées, dans le but de réaliser une exposition "installative" qui présentera au public, les résultats de ce méta-projet, autobiographique, multimédia et transdisciplinaire.

Née à Québec, Stéphanie Béliveau vit et travaille à Montréal où elle a obtenu une maîtrise en arts visuels de l'Université du Québec à Montréal en 1993. Active depuis 1989, elle remportait en 1997 le Prix Pierre-Ayot consacré à la relève en art contemporain, décerné par la Ville de Montréal en collaboration avec l'Association des galeries d'art contemporain. Son travail a été présenté dans de nombre d’expositions individuelles ou collectives, tant au Canada qu’à l’étranger. Maintes fois ses projets ont obtenu le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, ainsi que du Conseil des Arts du Canada. Dans le cadre du Programme d’Intégration des Arts à l’Architecture, elle réalise en 2008, une oeuvre d’envergure dans l’atrium du nouveau Pavillon Bellini de l’Université McGill. Cette même année, une exposition rétrospective de mi-carrière de son oeuvre était présentée au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Ses oeuvres font partie de nombreuses collections publiques et d'entreprises. Mentionnons la collection du Musée des beaux-arts de Montréal, celle du Musée national des Beaux-Arts du Québec, et de sa collection Prêt d'oeuvre d'art, celle de la Ville de Montréal ainsi que les collections de la Banque Nationale du Canada, de la Corporation Financière Power et du Trust Général du Canada.

***************
Stéphanie Béliveau
Artist in Residence

My art residency at the Centre SAGAMIE is part of a greater project through which I am attempting to re-appropriate a geographic, geological and mythical place from my childhood. The project, entitled Métadonnées d’un paysage (Landscape Metadata), was begun three years ago when I felt a sudden need, a vital urge to recapture the authentic impetus behind my first artistic endeavours. The project consists of several sub-projects, thus allowing me to present several levels of reality simultaneously through different artistic media. All the elements which combine to make up the landscape are observed, drawn, documented, surveyed and mapped as accurately as possible. Next, I scour the river banks, searching, digging, gathering, gleaning and accumulating small objects from the real world: rocks, sediments, plastic bottles, limestone fossils, shards of earthenware or plastic flowers. These “artifacts”, gathered from the real world, are tangible proof of the passage of time, of the seasons, of matter constantly transforming itself, and of certain realities now forever gone.

During my residency at the Centre SAGAMIE, I will be working with some of the images created during this project. I want to experiment and make large-scale digital prints on fabric. I will then use these pieces of fabric to create temporary in situ installations on sand bars in the river and in the forest during the winter. These installations will themselves be recorded for an “installative” exhibition, presenting the results of this autobiographical, multimedia, trans-disciplinary meta-project to the general public.

Born in Quebec City, Stéphanie Béliveau lives and works in Montreal where she completed her Master’s degree in visual arts at the Université du Québec à Montréal in 1993. She has been working since 1989 and, in 1997, was awarded the Prix Pierre-Ayot, awarded to new artists by the City of Montreal in collaboration with the Association des galeries d'art contemporain. Her work has been featured in a number of solo and group exhibitions in Canada and abroad. Her projects have often received the support of the Conseil des Arts et des Lettres du Québec and the Canada Council for the Arts. In 2008, as part of the Programme d’Intégration des Arts à l’Architecture, she presented a large-scale work in the atrium of the new Bellini Building at McGill University. That same year, a mid-career retrospective exhibition of her work was presented at the Museum of Contemporary Art in Baie-Saint-Paul. Her works appear in several private and public collections, including the Montreal Museum of Fine Arts, the Prêt d'œuvre d'art collection of the Musée national des Beaux-Arts du Québec, the City of Montreal, the National Bank of Canada, Power Corporation and the General Trust of Canada.