lundi 27 février 2012

Andrée-Anne Dupuis Bourret‏

Andrée-Anne Dupuis Bourret
Artiste en résidence / Artist in Residence

(English follows)
Depuis dix ans, j’aborde la notion d’espace géographique par l’exploration et la rencontre de divers paliers de représentation : cartographique, topographique, architectural, paysager, géométrique. J’explore le seuil entre l’espace réel et l’espace conceptuel. Je m’intéresse à ces deux moments d’espace comme à un mouvement entre extériorité et intériorité, une circulation entre le dehors et la pensée. Mes projets peuvent s’incarner sous diverses formes : installations in situ, oeuvres en papier, livres d’artiste, photographies et images en mouvement. L’hybridation se situe au centre de ma pratique. Ce processus induit des ambigüités entre les notions de surface et d’interface, entre l’espace de l’image et celui de l’objet. Mon travail entretient également une relation particulière avec l’imprimé, autant par sa matérialité que par sa manière d’investir l’espace en se multipliant et en se modulant.

Au Centre SAGAMIE, je complète actuellement le projet Paper Fictions qui fut initié lors d'une résidence au Martha Street Studio à Winnipeg en janvier 2011. Ce projet se présente sous la forme d'images documentaires issues de mises en scène fabriquées à partir de modules de papiers imprimés. Les formes géométriques prolifèrent et envahissent l'espace intime d'une chambre d'hôtel pour créer des fictions étranges.

Andrée-Anne Dupuis Bourret a diffusé son travail dans plusieurs expositions au Canada et à l’étranger, notamment au Design Space Gallery (Tel Aviv, Israël), à Parisian Laundry (Montréal, QC), au Martha Street Studio (Winnipeg, MB), à Crane Arts (Philadelphie, PA), à la Bibliothèque Nationale du Québec (Montréal, QC) ainsi qu’à la 808 Gallery (Boston, MA). Elle a réalisé une trentaine de livres d’artiste qui ont été présentés et collectionnés au Canada et à l’étranger notamment au Berkeley University of California (Environmental Design Library), au VCU (Qatar Special Collections) ainsi qu’au Art Institute of Chicago (Flaxman Librairy). Membre de plusieurs centres d’artiste, elle est également présidente du conseil d’administration de l’Atelier Graff à Montréal et l’auteure de deux blogues de recherche: Le cahier virtuel et Le territoire des sens. Elle réalise actuellement un doctorat en études et pratiques des arts à l’UQAM portant sur sa pratique installative de l’imprimé et sa réactualisation par la documentation.


***********

Andrée-Anne Dupuis Bourret
Artiste en résidence / Artist in Residence

For ten years now, I approach the notion of geographical space through the exploration and combination of different levels of representation: cartography, topography, architecture, landscape, geometry. I explore the transitional interval between real and conceptual space. My interest in these two instances of space extends to the movement between interior and exterior, to the circulation between thought and the outside world. My projects assume various forms: in situ installations, works on paper, artist books, photographs and moving images. Hybridization is central to my practice. This process, in turn, creates a certain ambiguity between the concepts of surface and interface, between the space occupied by an image and the one occupied by an object. My work also maintains a special relationship with the process of printing, through its inherent materiality as well as through its manner of occupying space by means of reproduction and modulation.

The work of Andrée-Anne Dupuis Bourret has been featured in several exhibitions in Canada and abroad, in venues such as the Design Space Gallery (Tel Aviv, Israël), the Parisian Laundry (Montréal, QC), the Martha Street Studio (Winnipeg, MB), Crane Arts (Philadelphia, PA), the Bibliothèque Nationale du Québec (Montreal, QC) and the 808 Gallery (Boston, MA). She has produced more than two dozen art books which have been presented and included in collections in Canada and abroad, including the University of California at Berkeley (Environmental Design Library), the VCU (Qatar Special Collections) and the Art Institute of Chicago (Flaxman Librairy). A member of several artists’ centers, she is also president of the board of directors of the Atelier Graff in Montreal and is the author of two research blogs: Le cahier virtuel and Le territoire des sens. She is currently completing her doctoral studies in art research and practices at UQAM based on her installations of print works and their re-actualisation through documentation.

lundi 20 février 2012

Marie-Andrée Houde

Marie-Andrée Houde
Artiste en résidence / Artist in Residence

(English follows)

Je suis fascinée par l’oscillation des corps engagés dans la construction d’une image : entre être et paraître. J’aborde les étapes et constituants propres à cette construction comme autant d’espaces d’altérité entre sujet regardeur et regardé. Mon travail s’articule ainsi autour de la posture des différents protagonistes impliqués dans un processus de représentation. La durée, les contraintes, le documentaire, la sérialisation et le renversement sont autant de stratégies que je déploie pour induire l’œuvre. L’exploration des procédés et attitudes photographiques devient prétexte à la forme qu’emprunte ma pratique : leur réappropriation me permet de mettre en scène les interstices où se rencontrent la réalité du corps engagé dans un processus de mise en image et les différents contextes de représentation culturels observés - entre autres - dans la photographie amateur. Mes projets subvertissent ces contextes dans des installations photo / vidéo qui questionnent leurs ramifications dans notre construction identitaire.

Mon séjour au Centre SAGAMIE me permettra de poursuivre le travail d’une série photographique intitulée " L’Avènement ". Dans un jeu de renversement, cette série présente différents sites de tourisme de masse, en hors champ, au profit de la représentation des regardeurs dans la posture contemplative qu’appelle la consommation de tels espaces. J’explorerai lors de ma résidence le traitement des images et les différentes avenues d’impression, afin de positionner l’appréhension de la série entre images mises en scène et documents. Dès lors, induire une réflexion sur le caractère affecté des scènes présentées.

Marie-Andrée Houde vit et travaille à Montréal. Elle détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal depuis 2009. Son travail a été appuyé par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Depuis 2005, ses œuvres ont été présentées dans diverses expositions de groupe et individuelles au Québec, en Belgique, en France et en Pologne, autant qu’intégrées et développées dans différentes résidences d’artistes. Le projet développé au Centre SAGAMIE fera l’objet d’une exposition personnelle en Colombie-Britannique en février 2013.

Pour en savoir plus sur nos activités, visitez: http://www.sagamie.com


***********
Marie-Andrée Houde
Artiste en résidence / Artist in Residence


I am fascinated by the wavering of a human body engaged in the construction of an image : between being and appearing. I approach each component involved in the process of representation as a space that brings forth the otherness of the viewer and the viewed. Duration, constraints, document, serialization, and reversals are all strategies inducing my works. The exploration of photographical attitudes and processes becomes therefore pretext to the form : their reappropriation allows me to shed light on the interstices where the reality of the body being imaged meets varied cultural contexts of representation - among others, that of amateur photography. My projects subvert these contexts through photo/video installations that question their ramifications in our identity structure.

My stay at Centre SAGAMIE will allow me to pursue my work on a series of photos entitled " L’Avènement " (“The Advent”). Playing on the reversal of roles, the series captures mass tourism sites hors-champ (out of shot), displaying the tourists (the viewers) in the contemplative attitude that these spaces seem to call for. The work in post production and the different avenues of the printed image will be explored during my residency, with the aim of understanding how to best set up the dialog between image staged and document. Thus, induce a reflection on the contrived aspect of the scenes shown.

Marie-Andrée Houde lives and works in Montreal. She holds a Master’s in Visual and Media Arts from Université du Québec à Montréal in 2009. Her work has gained support from the Conseil des arts et des lettres du Québec.Since 2005, her works have been presented in varied group and individual exhibits in Québec, Belgium, France, and Poland, and have been both integrated to or developed in a number of artist residencies.The project prepared at Centre SAGAMIE will be presented as a personal exhibit in British Columbia, February 2013.

vendredi 3 février 2012

Lancement de livre / Louis Couturier et Jacky Georges Lafargue‏


Resolute Bay, voyage du jour dans la nuit
Louis Couturier et Jacky Georges Lafargue
Lancement du livre édité par le Centre SAGAMIE
au Musée des Beaux-Arts de Montréal
le mardi 7 février 2012 à 17:30h

Niveau S2, Pavillon Jean-Noël Desmarais, 1380, rue Sherbrooke Ouest, entrée libre
RSVP : 514-285-1600 poste 486 rsvp@mbamtl.org

La publication Resolute Bay, voyage du jour dans la nuit est le témoignage d’un projet protéiforme imaginé par Louis Couturier et Jacky Georges Lafargue. Elle présente l’ensemble de ce projet né en 2004 dans le petit hameau du Haut Arctique canadien dont il a pris le nom : Resolute Bay. Un texte de Paul Ardenne y analyse la démarche du duo d’artistes. Sabine Cazenave, la directrice du Musée de Picardie y explique comment une de leurs installations monumentales s’intègre parmi des oeuvres datant du 19e siècle. Les nombreuses photographies font découvrir les multiples facettes de ce projet dont les nombreuses diffusions publiques ont eu lieu dans des endroits aussi éloignés les uns des autres que le Nunavut, la France, le Québec et la Saskatchewan.

Louis Couturier et Jacky Georges Lafargue se rendent dans des lieux hors normes et entrent en interaction avec la population. Leur approche est la suivante : arpenter, photographier, vidéographier l’environnement, rencontrer des femmes, des hommes, créer des moments singuliers et privilégiés, produire des jonctions entre l’intime et le collectif. Ils cherchent à voir se révéler un monde, un lieu de vie à travers l’association des paroles et des images captées pour ensuite développer des installations, des événements et des oeuvres protéiformes. Paul Ardenne écrit à leur propos : " Les lieux d’opération qu’élisent Louis Couturier et Jacky G. Lafargue ne sont jamais choisis au hasard. Proches ou lointains, tous se caractérisent par l’existence d’une blessure sociale, une cautérisation délicate ou rendue problématique, du fait de circonstances particulières, des rapports humains".

Sous même titre que la publication, une installation -composée de photographies et de vidéos- est exposée au Musée des Beaux-Arts de Montréal jusqu’au 8 avril 2012.

Resolute Bay, Voyage du jour dans la nuit
Jacky Georges Lafargue et Louis Couturier

Auteurs: Paul Arden, Sabine Cazenave
116 pages, couleur, 11 X 8.5 po.
texte intégral en français, en anglais et en inuktitut
ISBN: 978-2-923612-28-7 2011
Prix/ Price: 30.00$ + Transport au Canada 8.00 + TPS 1.90 + TVQ 0.80 = Total: 40.70$

Pour commander, contactez-nous : sagamie@cgocable.ca