samedi 8 novembre 2008

Corine Lemieux Septembre 2008


Corine Lemieux
RÉSIDENCE D'ÉDITION * PUBLISHING RESIDENCY

English to follow

Titre du livre : EN COURS DE ROUTE, l’ensemble

Lors de cette résidence d’édition, je vais réaliser un livre d’artiste qui réunira plusieurs photographies tirées de mon projet En cours de route, entamé en 2001. Dans ce projet à long terme, je travaille à partir des situations de la vie courante qui se présentent à moi, elles sont la matière première où je puise, je choisis. Cela me permet d’abolir la frontière entre l’art et la vie. Je cherche à mettre en relief les transformations des uns au contact des autres, les croisements. Je me penche sur le présent pour prendre un fragment d’un soixantième de seconde réfléchi par le miroir de ma caméra pour réfléchir à mes objectifs, à mes intentions en lien avec les conventions collectives. Ainsi, je réfléchis ce qui est là, à l’endroit où je me situe. J’accumule une série de traces jour après jour, tel un journal. La photographie est un excellent témoin, elle me permet de rendre compte d’un certain réel. Un réel qui parfois nous échappe du seul fait d’un aveuglement, d’une agitation. Je l’utilise pour révéler la nature de nos interactions, la manière dont elles s’articulent. Je cherche à dévoiler les processus internes afin de contribuer au développement de la conscience. Je souhaite rendre visible l’invisible afin de révéler les liens entre la vie intérieure et extérieure mais aussi, afin de montrer ce qui nous relie aux autres et ce qui nous sépare. La photographie soulève de profondes questions sur l’impermanence de l’existence, sur nos volontés de fixation et sur nos moments d’ouverture et de fermeture. Le simple terme technique de prise de vue pointe une réflexion importante au sujet de la prise et du don sur laquelle je souhaite me pencher ici.

Corine Lemieux est née en 1973. Elle a obtenue un baccalauréat en arts plastiques en 1996 à l'Université du Québec à Montréal. Elle oeuvre principalement dans le champs de l’installation photographique et sculpturale. Son travail a été présenté en solo par plusieurs centres d’artistes au Québec comme le Centre des arts actuels Skol à Montréal (1998), le Centre d’art et de diffusion Clark à Montréal (1999), L’œil de poisson à Québec (1999), L’espace virtuel à Chicoutimi (2001), la Galerie 101 à Ottawa (2002), la galerie Optica à Montréal(2003) et à la galerie Joyce Yahouda à Montréal (2006). Elle a également participé à plusieurs évènements-expositions qui impliquaient la collaboration comme Le salon de l’agglomérat, Darboral (un projet de M.Guerrera) et 1 Espace à 9. Elle a aussi été invitée à présenter son travail dans des expositions de groupe tel que Américas remixted en Italie et Détournements à Montréal. De plus, depuis 2005 elle fait partie de VIA. VIA est un projet de collaboration étroite entre Massimo Guerrera, Sylvie Cotton et Corine Lemieux qui consiste à se pencher sur les phénomènes visibles et invisibles révélés par le partage d’un espace de création commun. Elle est représentée par la Galerie Joyce Yahouda à Montréal.

***********

Title of book: EN COURS DE ROUTE, l’ensemble

During this publishing residency, I will produce an artist’s book that will include a number of photographs drawn from my project En cours de route, undertaken in 2001. In this long-term project, I work starting from situations of daily life before me, which form the raw material on which I draw and make choices. This permits me to abolish the boundary between art and life. I want to highlight the transformation of one in contact with the other, the crossovers. I examine the present to take a fragment of one sixtieth of a second reflected by the mirror of my camera to think about my objectives and intentions in relation to collective conventions. Thus, I reflect what is there, at the place where I am situated. I accumulate a series of traces day after day, as if in a journal. Photography is an excellent witness; it enables me to make a record of a certain reality ? a reality that sometimes eludes us due simply to blindness or agitation. I use it to reveal the nature of our interactions, how they are articulated. I seek to uncover internal processes in order to contribute to development of awareness. I wish to make the invisible visible in order to reveal the links between inner and outer life, but also to show what links us to and separates us from others. Photography raises profound questions about the impermanence of existence, about our desire to capture things, and on our moments of opening and closing. The simple technical term prise de vue (literally, taking a view) points to an important reflection with regard to taking and giving at which I also wish to look here.

Corine Lemieux was born in 1973. She earned a bachelor’s degree in visual arts in 1996 from the Université du Québec à Montréal. She works mainly in photographic and sculptural installation. Her work has been presented in solo exhibitions by a number of artist-run centres in Quebec, such as Centre des arts actuels Skol in Montreal (1998), Centre d’art et de diffusion Clark in Montreal (1999), L’œil de poisson in Quebec City (1999), L’espace virtuel in Chicoutimi (2001), Gallery 101 in Ottawa (2002), Galerie Optica in Montreal (2003), and Galerie Joyce Yahouda à Montréal (2006). She has also participated in many event-exhibitions that involved collaboration, such as Le salon de l’agglomérat, Darboral (a project by M. Guerrera) and 1 Espace à 9. Her work has been presented in group exhibitions, including Américas remixed in Italy and Détournements in Montreal. Since 2005, she has been a member of VIA, a project of close collaboration with Massimo Guerrera and Sylvie Cotton that consists of looking at visible and invisible phenomena revealed by sharing a common creative space. She is represented by Galerie Joyce Yahouda in Montreal.

Aucun commentaire: