mardi 25 novembre 2014

Sabina Rak

Sabina Rak
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

Dans mon travail, je combine l'art imprimé et le dessin pour explorer les systèmes de la vie et de la création, la manière dont tout est physiquement constitué et mentalement interconnecté. Entre l'art et la science, j'essaie de créer un espace visuel pour explorer leur intersection.

Ma pratique artistique allie des éléments du corps humain avec la technologie numérique. Je suis particulièrement intéressée par l'évolution de l'humain en parallèle avec son progrès technologique.

J'imagine et exprime en images un futur de la race humaine où la science aide à l'optimisation des processus tant biologiques que numériques. Les motifs visuels que je crée recodent la perception du futur, en essayant de décoder les limites entre nous et notre création, et d'étudier la proximité entre ce qu’on perçoit en tant que déconnecté.

Sabina Rak vit et travaille à Montréal où elle a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l'Université Concordia, en 2014. Elle détient également un baccalauréat et une maîtrise en histoire de l'art et est passionnée par la science, sa source principale d'inspiration.

***************

Sabina Rak
Artist in Residence

In my work, I mix print and drawing to explore the networks of life and of creation, the way everything is physically composed as well as mentally interconnected. Somewhere between art and science, I try to create a visual space of exploration of their intersection.

My artistic practice combines elements of the human body with digital technology. I am particularly interested in the evolution of the human in parallel with our technological advancements.

I imagine and express in images the future of humans where science helps in the optimization of both biological and digital processes. The patterns I create recode the perception of the future, trying to decode the limits between us and our creation, and to study the closeness between that which we may perceive as disconnected.

Sabina Rak works in Montreal where she graduated in 2014 with a BFA from Concordia University. She also has a B.A. and an M.A. in Art History, and is passionate about science, her main source of inspiration.

lundi 17 novembre 2014

Mathieu Grenier

Mathieu Grenier
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

Mathieu Grenier s’intéresse à la relation de l’artiste avec le travail créatif et à celle du spectateur face à l’œuvre d’art. Par la photographie, les interventions contextuelles et l’installation, il explore la mémoire et ses potentialités multiples : sensible et riche en références, son travail prend tout son sens dans la contemplation, l’exercice de compréhension et la réactivation de la mémoire. Ses œuvres génèrent des expériences où le spectateur est amené à réfléchir sur le statut de l’œuvre. Dans une esthétique dépouillée et minimale, son travail continue une démarche conceptuelle qui engage le spectateur à faire l’expérience de la prise de conscience de l’essence de l’œuvre. Ce qu’il poursuit, c’est le déplacement du dispositif de l’œuvre vers l’œuvre comme dispositif.

Mathieu Grenier (né en 1985) vit et travaille à Montréal, où il a complété un baccalauréat à l’UQÀM. À travers sa pratique de l’installation et de la photographie, il interroge les relations entre l’artiste, le travail créatif, le spectateur, l’œuvre et le contexte d’exposition. Parfois de nature référentielle, son travail fait appel à la mémoire pour reconstituer une certaine histoire des œuvres. Son travail sera bientôt présenté dans le cadre d’expositions individuelles à Arprim (Montréal) et au Lobe (Chicoutimi). Il a récemment reçu le prix Charles Pachter pour jeune artiste émergent canadien de la fondation Hnatyshyn.

http://www.mathieugrenier.ca/
***************

Mathieu Grenier
Artist in Residence

Through a practice that involves installation — generally produced in situ — and photography, Mathieu Grenier explores the relationships between the artist and creative work, and between the viewer, the work and an exhibition context. Sometimes referential in nature, sometimes humorous, his work draws upon memory to piece together a certain story for the works and their interactions. His art generate experiences where the visitor is brought to think about the status of the work. In a minimal and a bare aesthetic, his work pursues conceptual approaches that engage the viewer into an awareness of the essence. His projects, developed with great attention to detail, suggest a “shift from the devices behind the work to the work itself as device.”

Mathieu Grenier (born in 1985) lives and works in Montréal, and has a B.A. in Visual and Media Arts from the UQÀM. Through a practice that involves installation and photography, he explores the relationships between the artist and creative work, and between the viewer, the work and an exhibition context. His work draws upon memory to piece together a certain story for the works and their interactions. In 2015, Mathieu Grenier’s work will be featured in solo exhibitions at Arprim in Montréal and at Le Lobe in Chicoutimi. He has been recently awarded the Charles Pachter’s prize for canadian emerging artist from the Hnatyshyn Fondation.

http://www.mathieugrenier.ca/

mardi 11 novembre 2014

Étienne Tremblay-Tardif

Société-écran / The Wall Street Journal, Wednesday, September 4, 2013
Impression numérique sur tissu de soie (numérisation et agrandissement d'une sérigraphie sur papier journal / extrait d'une série de 9 foulards)
116,8 x 121.9 cm
2013-2014


Étienne Tremblay-Tardif
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

Étienne Tremblay-Tardif est établi à Montréal et est originaire de l'Isle-aux-Coudres. Il a complété un baccalauréat en études cinématographiques et histoire de l'art à l'Université de Montréal (2006), ainsi qu'un baccalauréat (2009) et une maîtrise (2013) en arts visuels à l'Université Concordia. Le début et la fin de ses études universitaires sont marqués par deux importants mouvements étudiants (grèves de 2005 et 2012). Au cours des dernières années, il s'implique dans le réseau des centres d'artistes autogérés, notamment à travers le renouvellement d'Arprim, centre d'essai en art imprimé.

Les notions d'indexation, d'abstraction, de performativité, de commémoration et d'iconoclasme fournissent les cadres de son travail sur la culture matérielle, le champ de l'information et l'histoire sociale et politique du Québec. Il développe des intérêts marqués pour la densité et la complexité de l'espace social urbain, les multiples et les livres d'artistes, l'architecture, le cinéma direct, la culture visuelle et la théorie critique. Il a présenté dernièrement les projets Matrice Signalétique pour la réfection de l'échangeur Turcot (Biennale de Montréal, MACM, 2014), Société-écran (Occurrence, 2014), Fonction publique (AXENÉO7, 2013), Bookworms (Arprim, 2012) et Hôpital-Maxime-le-Jaune (Symposium international d'art contemporain de Baie-Saint-Paul, 2012).

http://www.etiennetremblaytardif.com/

***************

Étienne Tremblay-Tardif
Artist in Residence

Étienne Tremblay-Tardif is based in Montreal and was born in Isle-aux-Coudres. He completed a BA degree in Film Studies and Art History at Université de Montréal (2006), as well as BFA (2009) and MFA (2013) degrees in Studio Arts at Concordia University. His university studies are bracketed by two important student strikes (2005 and 2012). Over the last years, he got involved in the artist-run centers network, notably through the renewal of Arprim, centre d'essai en art imprimé.

In his work, the notions of indexation, abstraction, performativity, commemoration and iconoclasm frame engagements with material culture, the field of information and Québec social and political history. He develops marked interests for complexity and density in urban social spaces, architecture, multiples and artist's books, cinéma direct, critical theory and visual culture. He recently presented the projects Signage Matrix for Turcot Interchange Refection (Biennale de Montréal, MACM, 2014), Société-écran (Occurrence, 2014), Fonction publique (AXENÉO7, 2013), Bookworms (Arprim, 2012) and Hôpital-Maxime-le-Jaune (Symposium international d'art contemporain de Baie-Saint-Paul, 2012).

http://www.etiennetremblaytardif.com/