samedi 8 novembre 2008

Chantal Gervais Août 2008


Chantal Gervais
Artiste en résidence * Artist in Residence

English to follow

La mortalité et le corps en tant que site d’un vécu constituent le pivot central du travail de Chantal Gervais. Ses photographies couleur de grand format et ses installations photographiques et de vidéo sont étrangement séductrices dans leur célébration de la nature charnelle du corps, sa vulnérabilité et sa résilience. Avec théâtralité sans pourtant manquer de sensibilité, son travail explore comment le corps subit le passage du temps, l’assaut de la maladie, l’accident, la vie même et comment la culture populaire, l’art, la science et la médecine en altèrent notre compréhension et perception.

Pour son plus récent projet, Les maux non dits, Gervais entreprend de sonder ce qu’elle peut apprendre sur elle-même grâce aux outils d’observation et de représentation qu’utilisent la science, les arts et la société en général dans le but de mieux connaître et de mieux comprendre le corps. Interpellée à la fois par les technologies anciennes et modernes qui concourent à la schématisation, à la représentation et à l’interprétation du corps et de l’esprit humain, Chantal Gervais travaille avec des images médicales et des tomogrammes de son propre corps afin de cerner ce qu’ils peuvent bien lui révéler d’elle-même, ainsi que pour remettre en question l’usage qu’on en fait et l’incidence qu’ils ont sur notre compréhension globale du corps, de l’expérience corporelle et des concepts du soi et de l’autre.

Chantal Gervais a une pratique artistique en photographie et en vidéo souvent présentée en tant qu’installation. Elle a obtenu un B.A.V. en photographie de l’Université d’Ottawa et MA in Art and Media Practice de University of Westminster, Royaume-Uni. Elle est la lauréate du Duc et de la Duchesse d’York en photographie de 2002 octroyé par le Conseil des arts du Canada. En 1999 et 2004, elle a été nominée pour le K.M. Hunter Artists Award du Conseil des arts de l’Ontario et en 2005 pour le Prix Karsh de la Ville d’Ottawa. Son travail a été présenté dans des expositions individuelles à Harcourt House Gallery à Edmonton; McClure Gallery et Vidéographe à Montréal; Galerie Séquence à Chicoutimi, Québec; Centre d’exposition Art-Image à Gatineau, Québec, et Carleton University Art Gallery et Galerie 101 à Ottawa. En septembre 2008, son travail photographique sera présenté lors de X Festival de la photo d’Ottawa à la Galerie Red Wall . Elle a reçu le support financier du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de l’Ontario et de la Ville d’Ottawa. Depuis 2007, elle siège sur le conseil d’administration de Daïmon, centre de production de Gatineau, Québec. Elle travaille comme chargée de cours à l’Université d’Ottawa où elle enseigne des cours de photographie et d’intermédia.

**********

Mortality and the body as the site of lived experience are central to the work of Chantal Gervais. Her large colour photographs and photographic and video installations teeter on the edge of seduction and revel in the body’s corporeality, its vulnerability and strength. Inherently theatrical, yet sensitive, her works explore the affects on the body of aging, accident, disease and life itself and how our perception and understanding of the body is influenced and altered by popular culture, art, science and medicine.

In her most recent project Les maux non dits, Gervais sets out to discover what she can learn about herself from the observational and representational tools used by science, art and society at large to know and understand the body. Interested in both historical and current technologies for mapping, imaging and interpreting the human body and mind, she is working with medical images and scans of her own body to see what they reveal about herself and to question their usage and the affect they have on our understanding of the body, bodily experience and concepts of self and other.
In my work, I think of repetition and pattern as a code that is meant to be deciphered in order to reflect upon questions of identity and communication. In this new installation, the interplay between shadows, shape and form, using line and weight, evokes complex relationships between space and matter. Through a network of multiple trajectories, our place in the world is reconsidered.

Chantal Gervais has an artistic practice in photography and video frequently presented as installation. She obtained a BFA in photography from the University of Ottawa and an MA in Art and Media Practice from the University of Westminster in London, U.K. In 2002 she was awarded the Duke and Duchess of York Prize in Photography. In 1999 and 2004, she was nominated for the Ontario Art Council’s K.M. Hunter Artists Award and in 2005 for the City of Ottawa’s Karsh Award. Her work has been featured in solo exhibitions at Harcourt House Gallery in Edmonton; McClure Gallery and Vidéographe in Montreal; Galerie Séquence in Chicoutimi, Quebec; Centre d’exposition Art-Image in Gatineau, Québec, and Carleton University Art Gallery and Gallery 101 in Ottawa. In September 2008, her photographic work will be presented in the X Ottawa Photography Festival at the Red Wall Gallery. Her artistic production has been supported by the Canada Council for the arts, the Ontario Arts Council and the City of Ottawa. Since 2007, she has been on the Board of Directors of Daimon, a centre of production in Gatineau in Quebec. She is a part-time professor at the University of Ottawa where she teaches courses in photography and intermedia.

Aucun commentaire: