mardi 15 décembre 2009

Jean-Jacques Ringuette

Jean-Jacques Ringuette
Artiste en résidence / Artist in Residence
English to follow

Après un premier séjour en octobre dernier, Jean-Jacques Ringuette est de retour en résidence au Centre SAGAMIE, cette fois pour la mise en chantier de deux publications : l’une, consacrée à sa plus récente production, Figures de la mascarade ou La vie passionnante de Félicien, et l’autre, à De la vraisemblance, autour du personnage de Pierre Mouchon, un corpus réalisé il y a quelques années.

Avec Pierre Mouchon, un animal en peluche de fabrication artisanale trouvé dans un magasin d'articles usagés, l’artiste propose, entre le drôle et le grave, le touchant et le grinçant, un certain regard sur le monde des apparences qui puise allègrement aux grandes énigmes de l’informe peuplant encore et toujours notre inconscient d’adulte.

"Pierre Mouchon conjugue le registre animiste caractéristique du monde de l'enfance et mon intérêt pour la dimension sacrée du corps. Esprit dadaïste oblige, les dimensions humoristique et ludique sont essentielles ici, mais n'excluent en rien le pathétique, le dérisoire, le grotesque et le traumatique. Le corps régresse au niveau de l’objet, qui fraye avec l’idée d’un sujet possible. Cette singulière situation contribue puissamment à manifester une présence."

Dans sa production récente et en continuité avec l’imaginaire de la série consacrée à Pierre Mouchon, Jean-Jacques Ringuette s’intéresse aux diverses figures de la marginalité en réactualisant une longue tradition d’autoreprésentation de l'artiste en clown tragique. Au début de 2011, le centre SAGAMIE présentera l’exposition Figures de la mascarade ou La vie passionnante de Félicien.La création de ce corpus d’œuvres a été rendue possible grâce à l'appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Jean-Jacques Ringuette détient une maîtrise en photographie de l’Université Concordia de Montréal et un baccalauréat en arts visuels avec spécialisation en photographie de l’Université d’Ottawa. Ses œuvres font partie de collections privées ainsi que des collections du Musée national des beaux-arts du Québec. À Rome (Italie), il a représenté le Québec à deux reprises dans le cadre de l’événement Orrizonte Quebec. Il était aussi du Printemps du Québec à Paris et de l’événement Quebec a Catalunya à Barcelone (Espagne). Ses œuvres ont été exposées à New York, Seattle et Chicago (États-Unis), à Bielefeld et Berlin (Allemagne) de même qu’à Montréal, Québec et dans plusieurs autres villes de la province.

Visuel : Pierre Mouchon n’est le fils de personne


********

Jean-Jacques Ringuette / Artist in Residence

Jean-Jacques Ringuette is back in residence at the Centre SAGAMIE after his initial stay last October, this time to work on two books: one is a presentation of his most recent creative work, Figures de la mascarade ou La vie passionnante de Félicien, and the other is entitled De la vraisemblance, autour du personnage de Pierre Mouchon, on a series which he completed a few years ago.

Pierre Mouchon is a hand-made stuffed animal which the artist picked up in a second-hand store somewhere and which he uses, both humorously and seriously, sentimentally and truculently, to probe the world of appearances, delving into the shifting mysteries that have perpetually shrouded the subconscious adult mind.

“Pierre Mouchon serves as a link between the animist tendencies that abound in the world of childhood and my own present interest in the sacred nature of the body. In the true spirit of Dadaism, the humorous and playful aspects remain critical here but in no way obscure the sense of the pathetic, the ineffectual, the grotesque and the traumatic. The body is reduced to the level of an object, intimating an idea of possible subjectivity. This unique situation serves as a potent inducement to the emergence of a very particular presence.”

In his recent work, and in keeping with the imaginative approach of the series on Pierre Mouchon, Jean-Jacques Ringuette has been directing his attention to various marginal figures and has situated himself in the age-old tradition of the portrait of the artist as a clown. In early 2011, the Centre SAGAMIE will exhibit Figures de la mascarade ou La vie passionnante de Félicien. Production of this work was made possible with the financial support of the Conseil des arts et des letters du Québec.

Jean-Jacques Ringuette earned his Master’s degree in photography at Concordia University in Montreal and a Bachelor’s in visual arts (specialising in photography) at the University of Ottawa. His work figures in several private collections, as well as in the Musée national des beaux-arts du Québec. In Rome, Italy, Jean-Jacques Ringuette has represented Quebec twice at the Orrizonte Quebec. He also participated in the Printemps du Québec à Paris and the Quebec a Catalunya in Barcelona, Spain. His work has been exhibited in New York, Seattle, and Chicago in the United States, in Bielefeld and Berlin, Germany, and in Montreal and other cities in the province of Quebec.

Image : Pierre Mouchon is the son of no one

lundi 14 décembre 2009

Double lancement

Le Centre SAGAMIE et la Ville d’Alma vous invitent au
LANCEMENT DU CALENDRIER 2010 DE LA VILLE D’ALMA

ainsi qu’au

LANCEMENT DU LIVRE QUARTIER, territoire et autres lieux communs

le mercredi 16 décembre 2009 à 17 heures au Centre SAGAMIE
situé au 50 rue St-Joseph à Alma (dans le stationnement de l’église St-Joseph),

en présence de M. Marc Asselin, maire de la Ville d’Alma, de Mme Sylvie Beaumont, présidente du comité des communications et de M. Jocelyn Fradette, président du comité des arts et de la culture.

À cette occasion, la MICROBRASSERIE DU LAC SAIN-JEAN, sera sur place pour faire déguster ses différentes variétés de bières.

Communiqué:

Cette édition toute spéciale du calendrier 2010 de la Ville d’Alma mettra à l’honneur les œuvres des jeunes participants-citoyens au projet QUARTIER, territoire et autres lieux communs. Le calendrier sera distribué gratuitement dans tous les foyers de la municipalité et informera ainsi chaque almatois de ce grand projet.

D’autre part, le Centre SAGAMIE a produit un livre qui sera également lancé lors de cette soirée. Cette publication témoigne de la genèse du projet QUARTIER, territoire et autres lieux communs conçu et réalisé par l’organisme IQ L’Atelier. Cette coopérative d'artistes privilégie une esthétique fondée sur l'échange ainsi que sur le partage avec la communauté. Ce projet, dirigé par les artistes Stéfany Tremblay et Patrick Moisan, a ainsi permis à une vingtaine de jeunes, de 10 et 11 ans, de vivre une expérience en art visuel, d’être actif et de développer un sentiment d’appartenance et de fierté face à ce quartier.

Imprégné du patrimoine et de l’aspect social de l’art, ce projet puise sa réflexion dans le devoir de mémoire. Les artistes initiateurs, ayant pris connaissance de l’histoire des lieux, ont d’abord travaillé sur les problématiques patrimoniales, économiques et esthétiques du quartier fondateur de la Ville d’Alma, afin de s’y engager comme artistes-citoyens. L’exploration de cet environnement, par le biais de l’image et de différentes techniques de photographie, a permis d’y poser un regard intime et actuel qui a mené à une exposition à la galerie Espacepointca du Collège d’Alma en février 2009.

Par la suite, les jeunes provenant des écoles Saint-Sacrement et Arc-en-Ciel de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean se sont joints au projet à travers une série d’ateliers mobiles et éducatifs basés sur la découverte et l'expérimentation de la lumière en photographie. Pendant dix jours, ils ont exploré le territoire à l’aide d’appareils photographiques jetables et de sténopés. Ils ont arpenté le quartier Sainte-Anne en cherchant à le redécouvrir. Leurs photographies, surprenantes et authentiques, sont le résultat d’une réelle recherche esthétique et offrent différentes interprétations documentaires, historiques, poétiques, mais aussi parfois critiques. Ces œuvres ont été présentées dans le cadre d’une exposition professionnelle au centre d’artiste Langage Plus en janvier dernier.

Le projet a également donné lieu à une collaboration créatrice entre les jeunes participants et les étudiants du programme Arts et lettres du Collège d’Alma, alors que les œuvres visuelles sont devenues la source d’inspiration pour l’écriture des textes accompagnant les œuvres présentées dans le livre.

Prix spécial, sur place lors du lancement 15$ taxes incluses

Pour commander / To order:

QUARTIER, territoire et autres lieux communs
IQ L’Atelier, Stéfany Tremblay et Patrick Moisan
100 pages, texte en français seulement, 6 X 8 po.
100 pages, text in French only, 6 X 8 in.
ISBN 978-2-923612-17-1 2009
Prix / Price: 20.00 + Transport au Canada 2.65 + tps 1.13 + tvq 0.20 = Total: $23.98

mardi 8 décembre 2009

Pascal Dufaux


Pascal Dufaux
Artiste en résidence / Artist in Residence
English to follow

Le cosmos dans lequel nous sommes

Avec la prolifération actuelle des caméras placées un peu partout dans nos milieux de vie - autant privés que publics, dévoilant sans cesse notre apparence à des regards anonymes, il me semble que la nature même de l’image se transforme. En effet, apparaît de plus en plus une image sans auteur dont la fadeur et l’indifférence mécanique en constitue le caractère principal : une image à la fois vertigineuse et banale. Une image dont la logique de production ignore les critères d’expressivité et de composition picturale. Une image machinée par des critères d’observation objective sur les choses et les événements. À travers ce nouveau type d’image, ne nous est plus présentée la personnalité ni la sensibilité d’un œil nous transmettant sa vision du monde, mais le réel lui-même se donnant à voir. L’image devient alors pure surface-témoin, pure surface de prélèvement : objectif impartial et indifférencié glissant sur les aspérités de notre paysage contemporain. Étrangement, n’y a-t-il pas devant ces images, une sensation de réalité similaire à celle éprouvée jadis à la vue des premiers daguerréotypes?

Avec la série photo-vidéographique intitulée Le cosmos dans lequel nous sommes, je veux accueillir, explorer, penser et mettre en forme la beauté stoïque de ce nouveau régime d’images. Toutes les images de cette série sont extraites de séquences vidéo-cinétiques réalisées avec un nouvel automate de prise de vue que j’ai fabriqué et expérimenté lors d’une récente résidence de production au Centre Daïmon à Gatineau.

PASCAL DUFAUX BIOGRAPHIE
Études en scénographie et en arts visuels. Dans les années 90, conception de dispositifs scénographiques sonores. Artiste en résidence à la Christoph-Merian Stiftung (Bâle, Suisse, 1997) et à la Finnish Artists’Association (Helsinki, Finlande, 1998). Il élabore depuis les années 2000 un travail installatif hybride accès sur les processus d’apparition de la forme et de l’image: le Projet Pléthore au Musée du vieux Palais (St Jérome, 2002), Des mesures dévastées à la Maison de la culture Plateau-Mont-Royal (Montréal, 2003), Phénomènes / formes intermédiaire aux Espacios de arte (Guanajuato, Mexique, 2003). En 2005, il réalise la mono-bande vidéo Substance verte au Laboratoire nouveaux médias d’OBORO à Montréal. Il a conçu la scénographie de l’opéra Alternate Visions produit par la compagnie Chants Libres (Montréal, 2007). Il expose les installations photographiques Autour de vous et Alzheimer au centre VU à Québec et à la Galerie Joyce Yahouda à Montréal (2007), et à l’Alternator Gallery à Kelowna Colombie Britannique (2009). Radiant ou L’origine du regard fût exposé à OBORO à Montréal en 2008. Il présentait l’installation vidéo cinétique Irradiant au festival Temps d’images à Montréal en février 2009. En juin 2009 il participait à l’exposition “Auto/pathographies” à Innsbruck en Autriche. Pascal Dufaux est représenté par la Galerie Joyce Yahouda à Montréal.

********

Pascal Dufaux / Artist in Residence
LE COSMOS DANS LEQUEL NOUS SOMMES (The cosmos in which we are)

The very nature of images, it seems to me, has undergone a transformation through the current proliferation of cameras installed in most of the public and private places that we frequent daily, ceaselessly exposing our appearances to anonymous sets of eyes. There is, in fact, an increased production of unsigned images whose principal trait is a mechanical triteness and insignificance: images which are simultaneously breathtaking and banal; images produced independently of all criteria of expression and visual composition; images contrived according to objective criteria of observation of things and events. This new type of image does not refer back to a personality or a visual sensitivity attempting to communicate a particular outlook on the world, but is rather a blunt rendition of whatever reality is exposed to view. The image becomes the sheer surface of an attestation, the sheer surface of an extracted sample: the impartial and indifferent lens glides smoothly over the ragged contours of our contemporary landscape. Strangely enough, do we not feel, when confronted with these images, the same sensation of reality that was once evoked by the very first daguerreotypes?

In the videographic-photo series entitled Le cosmos dans lequel nous sommes, I attempt to embrace, explore, reflect on and give shape to the stoic beauty of this new order of images. All the images in this series were taken from kinetic-video sequences shot with a new automated camera which I designed and tested during a recent production residency at the Centre Daïmon in Gatineau.

PASCAL DUFAUX BIOGRAPHY
Studied set design and visual arts. In the 1990s, designed audio set mechanisms for many composers. Artist in residence at the Christoph-Merian Stiftung (Bale, Switzerland, 1997) and the Finnish Artists' Association (Helsinki, Finland, 1998). Since the 2000s, he has been working on hybrid installations between 2D and 3D: Projet Pléthore at the Musée du vieux Palais (Saint-Jérôme, 2002), Des mesures dévastées at the Maison de la culture Plateau-Mont-Royal (Montreal, 2003), Phénomènes/formes intermédiaire at Espacios de arte (Guanajuato, Mexico, 2003). In 2005, he made the single-band video Substance verte at OBORO'S Laboratoire nouveaux médias in Montreal. He designed the set of the opera Alternate Visions produced by Chants Libres (Montreal, 2007). His photographic installations Autour de vous and Alzheimer were shown at Centre VU in Quebec City and at Galerie Joyce Yahouda in Montreal (2007), and at the Alternator Gallery in Kelowna, B.C. (2009). Radiant ou L’origine du regard was shown at OBORO in 2008. His kinetic video installation Irradiant was shown at the Temps d’images festival in Montreal in February 2009. In June 2009 his work had been shown in the exhibition "Auto/pathographies" at the Büchenhausen Kunstpavillon in Innsbruck, Austria. He is represented by Galerie Joyce Yahouda in Montreal.

Lancement du livre GUY BLACKBURN, TOUCHE


Lancement du livre
GUY BLACKBURN, TOUCHE

Guy Sioui Durand, commissaire
édité par le Centre SAGAMIE

À la galerie L’Œuvre de l’Autre, le centre d’exposition de l’UQAC
Le jeudi 10 décembre 2009 à midi
Pavillon des arts, Université du Québec à Chicoutimi, 555 boul. De l’Université

À cette occasion, le plus récent numéro de la revue Protée, Regards croisés sur les images scientifiques sera également lancé en présence de M. Luc Vaillancourt, professeur au département des arts et lettres de l’UQAC et directeur de la revue Protée, M. Guy Blackburn artiste et chargé de cours à l’UQAC, M. Guy Sioui Durand sociologue et chargé de cours à l’UQAC, Mme Christine Martel, auteur et M. Nicholas Pitre, directeur du Centre SAGAMIE.

GUY BLACKBURN
Né en 1956, Guy Blackburn vit et travaille à Chicoutimi. Depuis le début des années 80, il a participé au Québec, au Canada (Ontario, Nouveau-Brunswick) et à l’étranger (France, Allemagne, Pologne, Chili) à différentes expositions et manifestations. Depuis 1990, Blackburn a proposé un corpus d’œuvres qui a su intéresser un large public, une médiatisation et une analyse importantes. Pensons seulement aux projets La Cécité, Hommage à Anna, Espace interdit, Quémander l’affection et à la série de quatre installations au Musée de la guerre froide de Carps en Ontario. Plus récemment, au Musée de Rimouski et à la Galerie Séquence de Chicoutimi, il a présenté l’exposition Sans Silence, et Extrait d’ambiguïté à la Biennale nationale de sculpture contemporaine de Trois-Rivières. Sa dernière aventure d’art Touche est une œuvre majeure produite et diffusée avec la complicité du Centre SAGAMIE d’Alma. Bien que l’on puisse parler chez Blackburn de pratique ouverte, l’installation demeure au cœur de son travail. Ses réalisations explorent de façon percutante, voir même troublante, les nouvelles conditions individuelles et sociales issues des récentes pratiques scientifiques. Une approche singulière et une pratique sans compromis.

GUY SIOUI DURAND
Wendat (Huron) de Wendake (Québec), Guy Sioui Durand est sociologue, critique (PH.D.) et commissaire indépendant. L’art actuel et l’art amérindien sont ses domaines d’intervention. Co-fondateur de la revue Inter et du Lieu, centre d’artistes de Québec, chargé de cours en théorie de l’art à l’Université du Québec à Chicoutimi, il a publié trois livres dont L’art comme alternative en 1997 et Riopelle. Indianité en 2003. Il écrit pour plusieurs périodiques, catalogues et dans Internet. Depuis 2000, Sioui Durand a été commissaire d’une dizaine d’événements dont Touche, de Guy Blackburn au Centre SAGAMIE d'Alma, Urbaine Urbanité III (Place Valois, Montréal 2005), Identités et Remplacements (24e édition du Symposium international d’art contemporain, Baie Saint-Paul 2006), Art Sauvage (12e Rencontre Internationale d’Art Performance, Québec 2006). Conseiller autochtone d’Espace 400e (Québec 2008), Sioui Durand participait en avril au Forum Théorique de la Xe Biennale de La Havane (Cuba, 2009) et en juin à la Délégation des conservateurs autochtones canadiens (Biennale de Venise, 2009). En novembre 2009, il est invité aux festivals Accion ! 09 Mad (Madrid) et Arrt d’Accio (Valence) en Espagne (www.siouidurand.org).

Prix spécial, sur place lors du lancement 15$ taxes incluses

Pour commander / To order:

Guy Blackburn, TOUCHE
Commissaire / Guy Sioui Durand / Curator
70 pages couleur, texte en français seulement, 8 X 10 po.
70 pages, colour, text in French only, 8 X 10 in.
ISBN 978-2-923612-15-7 2009
Prix / Price: 20.00 + Transport au Canada 2.65 + tps 1.13 + tvq 0.20 = Total: $23.98