lundi 16 janvier 2017

Sabina Rak


Sabina Rak
Artiste en résidence / Artist in Residence

(English follows)

« DERME est un projet de changement de peau entamé il y a deux ans, et c’est dans le contexte d’une nouvelle résidence au Centre SAGAMIE que je compte continuer la manipulation de mon enveloppe épidermique. J’aspire à la reproduire, à l'arranger, à la transformer pour qu'elle devienne mon agent d'optimisation personnelle.

Dans ma pratique artistique, je me recode un organe à la fois. Chaque imagination visuelle de mon évolution suit une combinaison de quatre éléments : je m’intéresse tant à la structure de l'organe qu’à sa fonction biologique, pour ensuite aller du côté de la technique pour le recréer et mener une réflexion sur son progrès.

Les organes ainsi « recréés » m'aident à décoder les limites physiques entre l'artiste et sa création, à étudier le rapprochement biologique entre l'humain et sa technologie, et à m'imaginer optimisée si je réussis la bonne combinaison de biologie, technologie et rêverie. »

Sabina Rak vit et travaille à Montréal. Détentrice d'un B.A. (Université McGill, 1999) et un M.A. (Université Concordia, 2002) en histoire de l'art, ainsi qu'un B.F.A. en beaux-arts (Université Concordia, 2014), elle expose son travail depuis cinq ans et s’intéresse plus particulièrement au croisement entre l'art la science.


http://www.sabinarak.ca
https://www.facebook.com/sabina.rak/
https://www.instagram.com/sabina.rak/


***************

Sabina Rak
Artist in Residence


“The project DERMIS started two years ago brings me back to Centre SAGAMIE in order to continue the manipulation of my epidermal enveloppe. To reproduce it, rearrange it, transform it so that it becomes my agent of personal optimisation.

In my artistic practice, I recode myself one organ at a time. Each visual imagination of my evolution follows a combination of four elements: I am interested in the organ structure as much as its biological function, mixed with a possible technique for its recreation and finally a reflection on its potential progress.

The recreated organs help me decode the physical limits between the artist and its creation, to study the closeness between human and its technology, and to imagine myself immortal if I successfully combine biology, technology and reverie.”

Sabina Rak lives and works in Montreal. She has obtained a B.A. (McGill University, 1999) and an M.A. (Concordia Universit, 2002) in art history, as well as a B.F.A. (Concordia University, 2014). She has been exhibiting her work for the past 5 years and is particularly interested in the zone that lies at the crossing between art and science.

http://www.sabinarak.ca
https://www.facebook.com/sabina.rak/
https://www.instagram.com/sabina.rak/