lundi 12 janvier 2015

Emmanuelle Jacques

Emmanuelle Jacques
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

La pratique d'Emmanuelle Jacques est issue du dessin et des arts imprimés. Elle se présente sous forme d’installations, de livres d’artistes, de vidéos, d’art relationnel ou d’autres manœuvres. Son travail se développe par projets, dont certains évoluent en parallèle depuis plusieurs années. En poursuivant des tâches répétitives, voire interminables, elle crée des contextes favorables à la réflexion, dont la durée lui permet de formuler ses idées et donner sens à son travail. Marquée par la philosophie absurde, elle balance entre un sentiment d’émerveillement devant le monde et de révolte devant l’impossibilité d’y trouver un sens. Ses projets récents explorent les notions d’espace et de territoire, que ce soit à travers leur appropriation par les individus ou les collectivités (Une cartographie subjective, Les chemins de traverse), leur portée poétique et politique (Lieux communs) ou leur dimension imaginaire (La création de l’univers, Cartographies spontanées).

Emmanuelle Jacques vit à Montréal, où elle a complété un baccalauréat en arts visuels à l’UQAM en 2004. Elle a présenté son travail, animé des ateliers de création et réalisé des projets en résidence à Montréal, Toronto, Vancouver, Winnipeg, Moncton, Saint John’s, Baie-Comeau, Natashquan et aux Îles-de-la-Madeleine. Son livre d’artiste Lieux communs : Commonplaces s'est classé finaliste au concours Artist Book of the Moment de la galerie de l’université York (Toronto, 2012). Engagée dans son milieu, elle a présidé le conseil d'administration d'Arprim et consacré 5 ans à la transformation de l'organisme en centre d'artistes voué à la diffusion des pratiques actuelles liées aux arts imprimés.

https://emmanuellej.wordpress.com/

***************

Emmanuelle Jacques
Artist in Residence


Emmanuelle Jacques’s practice is rooted in drawing and the print media. Her work is presented in various forms such as installations, artist books, videos, relational art or other manoeuvres. She develops her work by way of projects, some of which have been unfolding in parallel for several years. In pursuing repetitive, even endless tasks, she creates contexts that are conducive to lengthy reflection, which allows her to articulate ideas and make her work meaningful. Having been influenced by the philosophy of the absurd, she views the world with both a sense of wonder and, due to the impossibility of finding meaning in it, one of revolt. Her recent projects explore notions of space and territory, whether it be through their appropriation by individuals or communities (Une cartographie subjective, Les chemins de traverse), their poetic and political resonance (Lieux communs: Commonplaces) or their imaginary dimension (La création de l’univers, Cartographies spontanées).


Emmanuelle Jacques lives in Montreal where she earned a BFA at UQAM in 2004. She has presented her work, given workshops and carried out residency projects in Montreal, Toronto, Vancouver, Winnipeg, Moncton, Saint John’s, Baie-Comeau, Natashquan and the Îles-de-la-Madeleine. Her artist book Lieux communs: Commonplaces was a finalist in the Artist Book of the Moment competition at the Art Gallery of York University (Toronto, 2012). An active member of her milieu, she was the president of Arprim's board of directors and for 5 years she took part in the organization’s transformation into an artist-run centre dedicated to the dissemination of contemporary print-related art practices.

https://emmanuellej.wordpress.com/

Aucun commentaire: