lundi 15 septembre 2014

Martin Désilets

Martin Désilets
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

À l'atelier, je peins et découpe des formes avant de les photographier, souvent plusieurs centaines de fois, en employant des temps d'exposition relativement longs. J'explore ce faisant la combinatoire de plusieurs des paramètres fondamentaux de la peinture et de la photographie : la teinte, la tonalité, la saturation, les contrastes et les divers modes d'application de la peinture ; le déplacement de la caméra lors de la prise de vue, la position du corps dans sa relation au sujet, le flou de bougé et l'effet de filé en photographie.

Sous l'effet du hasard et des mouvements de la caméra, entre l'image et son origine, un écart se creuse. Les formes et les couleurs se démultiplient, se dissolvent, engendrent divers effets visuels. Le résultat fait non seulement écueil à mon sens de l'anticipation, il est souvent un défi au regard et à la compréhension. L'appareil photographique relaie le pinceau, à travers un processus rigoureux, qui autorise toutefois le plaisir du jeu et une forte dimension aléatoire.

Jusqu'au 16 novembre, Martin Désilets présente dans l'ensemble des salles de Langage Plus l'exposition intitulée Isoler - Rassembler - Dissoudre. En janvier et février 2015, il exposera à l'Agora de la danse à Montréal, avant de réaliser un résidence d'artistes à Berlin d'une durée de trois mois, de mars à mai 2015. Martin Désilets tient à remercier Le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts de Longueuil.

***************

Martin Désilets
Artist in Residence

In the studio, I paint and cut up forms which I then photograph, often several hundred times, using relatively long exposures. In doing so, I explore the potential combinations of painting's and photography's fundamental parameters: tint, tonality, saturation, contrast, and the various methods of applying paint; the camera's movement while capturing a shot, the positioning of the body vis à vis the subject, and the various motion blur effects in photography.

Chance and camera movement combine to create a divergence between the image and its source. Forms and colours proliferate, dissolve, produce visual effects. The results not only obstruct my sense of anticipation, it often challenge one's gaze and compréhension. The lens takes over from the brush, through a demanding process that nonetheless authorizes the pleasure of play and a potent aleatory dimension.

Until November 16, Martin Désilets is presenting the exhibition Isoler - Rassembler - Dissoudre in the entire Langage Plus space. In January and February 2015, he will exhibit at the Agora de la danse in Montreal before undertaking a 3 month artist residency in Berlin from March to May 2015. Martin Désilets would like to extend his thanks to the Conseil des arts et des lettres du Québec and the Conseil des arts de Longueuil.

Aucun commentaire: