lundi 22 septembre 2014

Gautier Leclerc

Gautier Leclerc
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

Né en France, Gautier Leclerc vit et travail à Québec. Titulaire d’un diplôme en gestion des milieux naturels en France (1997), il obtient un Baccalauréat en Biologie de l’Université de Québec à Rimouski (2000) et s’installe définitivement au Québec en 2001. Ses œuvres ont été présentées dans le cadre d’expositions individuelles et collectives telles que les jardins de Métis-sur-Mer, le musée du Bas-Saint-Laurent, la ville de Rimouski, le centre d’artistes Caravansérail ainsi que le Vieux théâtre de Saint-Fabien.

Dans le monde contemporain où les phénomènes migratoires ont atteint une ampleur inédite et connaissent de nombreuses formes, il est possible de distinguer un noyau existentiel commun à toutes ces réalités. On distingue dès lors, comme trait spécifique une articulation posée entre l'identité de départ et l'identité d'arrivée du migrant, suscitant une dynamique de multi-appartenance. (Alexis Nuvselovici - Collège d’études mondiales / Fondation Maison des sciences de l’homme).

Mon travail parle de ce parcours de migrant comme porteur d’une étrangeté au milieu environnant, un âpre étonnement devant les faits et les gestes du quotidien et la tentation du mutisme comme devant une langue inconnue. J’explore à partir d’œuvres installatives et photographiques ces différentes dimensions à travers les notions de fissures, de fuites, de chutes, de points de ruptures, de non-rencontre. Avec des lieux et des personnages en marge de l’histoire et de leurs propres histoires (plus ou moins loin, mais suffisamment pour accuser un décalage), je révèle ce que l'exil recèle d’immatérialité, de « non-rencontre » et de « non-lieux »

***************

Gautier Leclerc
Artist in Residence

A native of France, Gautier Leclerc lives and works in Quebec City. He holds a diploma in natural habitat management (France, 1997) and earned a BA in biology at the Université de Québec à Rimouski (2000) and settled permanently in Quebec City in 2001. His works have been presented as part of solo and group exhibitions at the Jardin Métis, the Bas-Saint-Laurent museum, the city of Rimouski and the artist-run centre Caravansérail as well as the Vieux théâtre at Saint-Fabien

“In the contemporary world, where migratory phenomena have reached an unprecedented scale and are taking on many forms, is it possible to identify an existential core common to all these realities? This leads one to distinguish a specific trait consisting of the link between the migrant’s identity at departure and at arrival—triggering a dynamic of multiple belonging.” (Alexis Nuvselovici - Collège d’études mondiales / Fondation Maison des sciences de l’homme).

My work speaks of the migrant’s journey as conveying strangeness in the surrounding environment; a bitter surprise before the everyday routine and the temptation to remain mute before an unknown language. Using installation and photographic works, I explore these dimensions through the notions of cracks, leaks, falls, breaking points and non-encounters. With places and people in the margins of the history of their own stories (more or less, but enough to be caught in a lag) I reveal the immateriality, the “non-encounter” and “non-place” that inhere in exile.

Aucun commentaire: