mardi 20 mai 2014

KARINE PAYETTE


KARINE PAYETTE
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)
Utilisant principalement le médium de l’installation, mais aussi ceux de la photographie et de la vidéo, Karine Payette réalise des environnements fictifs qui font office d’arrêt sur image et de narration suspendue.

Dans son travail, elle construit de vastes mises en scène oniriques à partir d’objets banals fabriqués de manière hyperréaliste dans le but de produire quelque chose de narratif qui évoque la précarité du monde qui nous entoure. Par l’utilisation ludique d’objets du quotidien transposés dans des situations extraordinaires, elle joue et déjoue notre vision des choses, afin de nous faire réfléchir sur l’instabilité de la matière et des formes avec lesquelles nous cohabitons. Elle s’interroge sur les notions de confort et de contrariété dans un monde en perpétuelle transformation.

Titulaire d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, Karine Payette vit et travaille à Montréal. Ses oeuvres ont fait l’objet d’expositions individuelles, notamment à la Galerie de l’UQAM (Confort instable, 2012) et à Le lieu, Centre en art actuel à Québec (L’autre dimanche matin, 2012). Elle a également participé à des expositions collectives, en particulier au 31e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul qui avait pour thème Agir et à l’exposition inaugurale au Centre Bang de Chicoutimi avec son installation À distance perdue. À l’automne 2014, il sera possible de voir ses nouvelles productions au Musée d’art contemporain de Montréal (MACM) dans le cadre de la série documentaire sur l’art contemporain Artistes à l’oeuvre organisée par Arsenal art contemporain, en collaboration avec le MACM. En novembre 2014, elle exposera en solo à la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal.

http://www.karinepayette.com

***************

KARINE PAYETTE
Artist in Residence
Working primarily in the medium of installation, but also that of photography and video, Karine Payette creates fictional environments that function as freeze frames in which narratives are suspended.

In her work, she uses everyday objects to construct extensive dream-like scenes in a hyperrealist manner. These mises-en-scène serve to hint at a potential narrative which evokes the precariousness of our surrounding world. Through the playful use of everyday objects that are transposed into extraordinary situations, she craftily toys with our vision of things, so as to stimulate reflection about the instability of the materials and forms which are part of our living environments. She questions notions of comfort and displeasure in a perpetually transforming world.
Karine Payette, who holds a MFA from UQAM, lives and works in Montreal. Her works have been displayed in solo exhibitions, notably at the Galerie de l’UQAM (Confort instable, 2012) and at Le lieu, Centre en art actuel in Quebec City (L’autre dimanche matin, 2012). She has also participated in group exhibitions, in particular in the 31st International Symposium of Contemporary Art of Baie-Saint-Paul held under the theme of To Act, and in the inaugural exhibition of the Centre Bang in Chicoutimi with her installation À distance perdue. In the Fall of 2014, her new works will be shown at the Musée d’art contemporain de Montréal (MACM) as part of the documentary series on contemporary art put together by Arsenal art contemporain, in partnership with the MACM. In November 2014, a solo exhibition of her work is being presented at the Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal.

http://www.karinepayette.com

Aucun commentaire: