mardi 25 février 2014

Victoria Stanton

Victoria Stanton
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

Victoria Stanton (Montréal, Canada) est une artiste interdisciplinaire dont le travail explore l’action en direct, les interactions humaines, la vidéo, le film, la photo, le dessin et l’écriture. Exerçant sa pratique à travers une grande variété de médias, sa démarche se manifeste selon des formules très diverses. La performance demeure toutefois invariablement au cœur de son œuvre. Ainsi, son travail axé sur la problématique du temps adopte différentes formes : performance sur la scène ou devant la caméra, actions dans les espaces publics ou rencontres dans un cadre plus intime et individuel. Qu’il s’agisse d’une œuvre exigeant la participation du public, l'écoulement d'un certain laps de temps, l’exécution de tâches définies ou d’œuvres audiovisuelles, elles constituent un questionnement relatif à la capacité (et au désir) d’occuper un espace, de s’approprier et de perturber le quotidien, de créer spontanément un climat d’intimité, ou d’approfondir la notion de vulnérabilité. Sa pratique s’attache à la présence dans un cadre « performatif », de même qu’à l’état de conscience au sein d’espaces et de temporalités multiples. Elle met en évidence la complexité des différents aspects de la « transaction », ainsi que la perspective d’une transformation.

Les œuvres de Victoria Stanton, de même que ses films et ses vidéos ont été présentés dans le cadre d’expositions, de performances et d’interventions diverses au Canada, aux États-Unis, en Europe, au Royaume-Uni, en Australie, au Japon et au Mexique. Ses écrits, relevant du domaine de la création ou de la critique, ont été publiés dans des anthologies et des magazines associant arts, littérature et mode de vie au Canada et aux États-Unis. En mars 2013, l’un de ses textes fut parmi les finalistes dans le cadre du Prix de la SODEP. Avec Vincent Tinguely, elle est également coauteure de l’ouvrage Impure: Reinventing the Word (Conundrum Press, 2001). Enfin, elle travaille présentement en compagnie du collectif TouVA (regroupant également Anne Bérubé, Sylvie Tourangeau) à la rédaction d’un deuxième titre, offrant une réflexion sur la pratique de la performance et sur la question du « performatif ».

http://www.bankofvictoria.com

***************
Victoria Stanton
Artist in Residence

Victoria Stanton (Montreal, Canada) is an interdisciplinary artist working with live action, human interaction, video, film, photo, drawing, and writing. Continually exploring within such diverse media, while the outward results of her practice manifest in a multiplicity of forms, performance is the unifying central focus and invariable core of her research. Her time-based work includes performance for stage, performance for the camera, actions in public spaces, and one-on-one encounters in intimate contexts. Whether participatory, durational, task-based or audio-visual, her work is an investigation into the ability (and the desire) to hold a space, to appropriate and disrupt the quotidian, to create spontaneous intimacy, to tread vulnerability. Investing a performative presence and consciousness within multiple spaces / times, she continuously underscores the complex aspects of “transaction” and the possibility for transformation.

Stanton has presented exhibitions, performances, interventions, and films/videos in Canada, the U.S., Europe, the U.K., Australia, Japan and Mexico. Her creative and critical writings have been published in Canadian and American anthologies and art/literary/lifestyle magazines, with one of her articles garnering a finalist position for the Prix de la SODEP in March 2013. She is the co-author with Vincent Tinguely of Impure: Reinventing the Word (conundrum press, 2001) and is currently working on a new book with the TouVA Collective (comprised of Anne Bérubé, Sylvie Tourangeau and Stanton) developing salient notions on how performance is practiced and on the question of “the performative”.

http://www.bankofvictoria.com


Aucun commentaire: