mardi 11 octobre 2011

Martin Désilets

Collapsing Icons (Molinari) - titre de travail / working title


Martin Désilets
Artiste en résidence / Artist in Residence
(English follows)

Dans mon travail, divers fragments cohabitent : la photographie d’une marque laissée par autrui dans la ville, le tracé aléatoire d’un pinceau, des formes trouvées ou empruntées, des images et des icônes qui émergent ou se défont, des mots - les miens et ceux des autres. Dans un espace indéfini que je ne saurais réduire à de la représentation, ces gestes, ces traces, ces formes, ces mots et ces pensées trouvent un lieu pour se poser, ou parfois demeurent suspendus. Je n'espère ni ne désespère, je peins, j’assemble, mais pas dans l'indifférence.

Des motifs, des constructions urbaines, des tableaux iconiques associés aux avant-gardes dont les formes ont été découpées, réassemblées et photographiées, des voiles et des pellicules de peinture sur papier ou sur verre; voilà le matériel à partir duquel se développent mes dernières recherches, que j’entends poursuivre lors de cette résidence à Sagamie.

Martin Désilets est titulaire d’une Maîtrise en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal. En février 2012, la Maison des arts de Laval présentera une exposition de son travail, dont le commissariat est assuré par Patrice Loubier. Ses œuvres ont fait l’objet d’une douzaine d’expositions individuelles au Canada et à l’étranger. Il a participé à plus d’une vingtaine d’expositions de groupe, dont Territoires urbains au Musée d’art contemporain de Montréal et aux Oakville Galleries. Plusieurs de ses œuvres se trouvent dans différentes collections privées et publiques, dont la collection permanente du Musée national des beaux-arts du Québec et celle du Musée d’art contemporain de Montréal.


Martin Désilets
Artist in Residence

In my work various fragments coexist : the photograph of a mark left by another in the city, the random path of a paintbrush, forms that are found or borrowed, images and icons that emerge or come apart, words - mine and those of others. In an undefined space that I could not reduce to representation, these gestures, these traces, these forms, these words and thoughts find a safe place to land, or sometimes, remain suspended. I do not hope nor do I despair, I paint, I assemble, but not indifferently.

Patterns, urban constructions, iconic paintings associated with avant-garde movements whose shapes have been cut out, reassembled and photographed, veils and thin overlays of paint on paper or on glass; this is the material that constitutes the basis of my latest research, that which I intend to pursue during this residence at Sagamie.

Martin Désilets holds a Master of Fine Arts degree from the Université du Québec à Montréal. In February 2012, the Maison des arts de Laval will present an exhibition of his work, for which Patrice Loubier is the curator. His works have been presented in a dozen solo exhibitions in Canada and abroad. He has participated in over twenty group exhibitions, including Urban Territories at the Musée d’art contemporain de Montréal and at Oakville Galleries. Several of his works belong to various private and public collections including the permanent collections of the Musée national des beaux-arts du Québec and of the Musée d'art contemporain de Montréal.

Aucun commentaire: